HomeBlogTendances e-commerce 2020 : les habitudes d’achat en ligne du marché français pendant l’épidémie de COVID-19

Tendances e-commerce 2020 : les habitudes d’achat en ligne du marché français pendant l’épidémie de COVID-19

TÉLÉCHARGEZ L’ÉTUDE COMPLÈTE

Avec une croissance de 11,7 % en 2019, la France est le troisième plus grand marché e-commerce en Europe. L’expansion de cet important marché de la vente en ligne est attendue en 2020. En effet, les experts prévoient que les achats en ligne dans le pays atteindront un volume de 115,2 milliards d’euros d’ici la fin de l’année. De plus, l’épidémie de COVID-19 et ses effets durables sur notre culture ne devraient qu’encourager le développement du marché du e-commerce.

Selon une étude publiée par la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance), au cours du deuxième trimestre 2020, au moment où le marché français subissait de plein fouet la première vague de l’épidémie de COVID-19, les ventes sur internet ont augmenté de plus de 5 % pour atteindre un total de 25,9 milliards d’euros. Nous pouvons de nouveau nous attendre à des résultats similaires alors que la « nouvelle normalité » continue d’avoir un impact sur les habitudes d’achat en ligne.

C’est la raison pour laquelle Photoslurp a réalisé cette étude de marché sur les pratiques d’achat en ligne des Français. Les conclusions de notre rapport permettront aux marques en ligne de différents secteurs et pays de disposer des informations dont elles ont besoin pour non seulement pénétrer le marché français, mais également améliorer leurs stratégies e-commerce.

Les données du rapport ont été collectées en septembre 2020, après la première vague de COVID-19 et en pleine recrudescence du nombre de cas. Les tests positifs au coronavirus connaissent un rebond à travers l’Europe, y compris en France où le confinement était terminé depuis le mois de juin mais qui depuis a de nouveau imposé un second confinement en raison de l’augmentation du nombre de cas. De ce fait, la population doit s’adapter à une « nouvelle normalité », en trouvant un équilibre entre vie en ligne et hors ligne. Les marques se doivent d’être compétitives sur ce marché et de comprendre pleinement comment les habitudes d’achat en ligne évoluent avec la pandémie.

Au plus fort de la première vague de COVID-19, les Français ont eu recours aux sites e-commerce, des experts ayant constaté une augmentation de 7,4 % pendant les mois de mai et juin. Au cours du premier trimestre 2020 seulement, 40 millions d’internautes ont réalisé des achats sur le web, initiant ainsi un changement culturel : de plus en plus de Français font aujourd’hui leurs emplettes quotidiennes en ligne. Nous nous pencherons plus précisément sur ce point un peu plus tard, en étudiant les produits que les consommateurs ont commencé à acheter en ligne au début de la pandémie et quelles habitudes de consommation perdureront après la pandémie. Nous aborderons également en détail les stratégies qui favorisent les achats en ligne, permettant ainsi aux sites e-commerce de prendre de meilleures décisions face à l’incertitude provoquée par la crise du coronavirus et pour l’avenir.

Avec ce rapport, nous livrons une précieuse étude offrant un aperçu complet de la situation actuelle du marché du e-commerce en France pendant la pandémie de COVID-19.

Notre étude tient compte de l’âge, du sexe et du niveau de revenu pour fournir au lecteur des données exhaustives et pertinentes d’un point du vue statistiques pour chaque variable, l’objectif étant de mieux comprendre les habitudes d’achat en ligne de l’ensemble des Français. Bien que les données ne soient pas représentatives sur le plan national en ce qui concerne la répartition de la population, nous représentons chaque groupe dans le rapport en vue de fournir une étude optimisée permettant aux marques de trouver leurs propres publics cibles spécifiques.

Chapitre 1: Situation du marché du e-commerce en France en 2020

Avec plus de 200 000 sites e-commerce, le marché du commerce électronique en France est gigantesque, et l’envie d’acheter n’est pas en reste : la France devrait atteindre les 2 milliards de transactions en ligne d’ici fin 2020.

Or, la pandémie de COVID-19 a largement contribué à faire progresser le marché du e-commerce en France, initiant même un changement culturel quant aux types de produits achetés en ligne. Appartenant à une culture qui attache beaucoup d’importance à la gastronomie, très peu de Français avaient pour habitude de se connecter en ligne pour acheter de la nourriture avant la pandémie. Aujourd’hui, 67 % des acheteurs font leurs courses sur internet, et ce même rapport a montré que bon nombre de personnes s’attendent à voir ces changements perdurer. Ceci dit, les marchés du textile et des articles de sport sont toujours considérés comme les plus importants en France.

Le mode de paiement préféré des Français est la carte de débit ou de crédit, qui comptabilise la moitié des transactions sur le marché. Alors que la vente au détail en magasin a été durement frappée par la pandémie, les achats mobiles, qui ne représentent qu’un faible pourcentage des ventes au détail en ligne, ont commencé à progresser rapidement. En décembre 2019, eMarketer prévoyait une croissance de 16,1 % de ce secteur, mais alors qu’il ne reste que quelques mois avant de clore cette année, cette prévision a grimpé pour atteindre une progression de 24 % (25,6 milliards d’euros).

Force est de constater que le marché français du e-commerce a continué de croître tout au long de la crise du coronavirus, ce qui signifie que ce secteur recèle un grand potentiel pour les marques qui cherchent à y entrer. C’est pourquoi nous avons pris le temps d’étudier les habitudes de consommation en ligne des Français dans le présent rapport, en traitant l’intégralité du marché du e-commerce français à travers quatre questions clés :

1. Quelles sont les habitudes d’achat en ligne des Français ?

Cette section est découpée en deux parties. La première constitue un aperçu global de ce que les Français achetaient sur internet avant la pandémie, de ce qu’ils ont acheté en ligne pendant cette dernière, et de ce qu’ils prévoient d’acheter à l’avenir.

Nous examinerons ensuite la fréquence à laquelle les Français ont tendance à acheter en ligne et le montant qu’ils dépensent. Il s’agit notamment d’examiner comment ces deux aspects ont été affectés par l’épidémie de COVID-19.

2. Qu’est-ce qui incite les Français à se rendre sur internet pour effectuer des achats auprès de différentes marques ?

Nous étudierons alors ce qui incite les Français à se rendre sur internet pour réaliser des achats auprès de différentes marques. Nous observerons aussi la façon dont ils interagissent sur les réseaux sociaux concernant les achats en ligne afin de mieux comprendre leurs motivations.

Puis, pour explorer davantage ce que les marques e-commerce peuvent faire pour se démarquer de la concurrence sur le marché français, nous nous penchons sur les valeurs chères aux Français telles que les matières issues du commerce équitable, le développement durable et la production éthique, pour voir ce qui les incite à mettre la main au porte-monnaie.

3. Quels services et éléments d’un site e-commerce aident ou incitent les consommateurs français à effectuer des achats sur internet ?

Pour aider les marques à améliorer l’expérience utilisateur de leur site e-commerce, cette section se penche sur les services et éléments qui permettent d’augmenter les conversions en ligne, notamment au regard de la nouvelle normalité engendrée par le coronavirus. Du Contenu Généré par les Utilisateurs aux options de service client en passant par les supports visuels préférés dans une boutique en ligne, les marques sauront davantage comment obtenir de nouveaux clients.

4. Quelles sont les habitudes post-achat en ligne des Français ?

Dans cette dernière section, nous étudierons la réaction des consommateurs après un achat afin de savoir comment traiter avec les clients sur ce marché en pleine pandémie de COVID-19.

L’analyse du comportement d’achat fondée sur ces 4 questions clés nous permettra d’avoir une idée précise de la façon dont les Français consomment en ligne pendant l’épidémie de COVID-19, notamment les types de produits, la fréquence d’achat et la conversion client.

Cette étude aidera grandement les marques du monde entier à améliorer leurs ventes e-commerce dans ce pays après la pandémie.

TÉLÉCHARGEZ L’ÉTUDE COMPLÈTE POUR ACCÉDER AUX RESULTATS